Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 18:31

jamais par la courbe gracile  des collines 

tu n'aurais dû délaisser son épaule 

 

avec autant de mots

que la prairie compte de graminées 

il aurait gravé dans les nuages gris du ciel 

ton prénom avec autant de voyelles 

que son coeur allait pour toi 

une poignée de graines de folle-avoine 

au nez du vent 

 

jamais sur la joue gracile des fruits 

tu n'aurais dû poser tes lèvres dociles 

jamais effleurer l'argile de cette terre 

jamais dans ses mains d'homme 

il ne te fallait poser le soleil 

des jours tièdes au toucher 

à la fenêtre 

l'hortensia agitait ses bras 

 

du jour d'avril 

au coeur chaud de juin 

du corps doux de septembre 

au délaissement des bourgeons 

tu as jeté la semence des hivers 

et jamais 

ô grand jamais 

il ne te fallait jouer tes saisons 

comme on jette sa mise 

sur un tapis de pommes vertes 

Partager cet article

Repost 0
Published by yann erwan paveg
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de yann erwan paveg
  • Le blog de yann erwan paveg
  • : poésies germées sur le dos rond du menez-hom , au fond de la baie de Douarnenez . émotions d'une vie d'un être sensible et infiniment humain
  • Contact

Recherche

Liens